Échec ou réussite ?

Plusieurs mois ont passé depuis la sortie de mon sixième roman « Comme un béluga prisonnier des glaces », et… je me demande s’il sera le dernier.

Ce livre est différent des autres : c’est une autobiographie. C’est mon histoire, ma vie, mon intimité. Je me suis racontée, confiée, avec sincérité, avec simplicité.

Depuis sa publication, je suis partagée entre deux sensations : échec ou réussite ?

Réussite ? Certainement, parce que l’écrire fut une aventure créative et personnelle, unique et gratifiante. Car j’ai ressenti cette satisfaction d’être parvenue à exprimer la complexité des situations vécues, à décrire les émotions et les sentiments qui ont bouleversé mon existence.

Mais échec aussi, parce que ce roman a suscité peu de retours, peu d’intérêt, peu d’échanges… et peu de ventes aussi (même si c’est secondaire, c’est aussi un signe de succès…).

Bien sûr, les commentaires et les messages, même rares, ont tous été très positifs et bienveillants, et je remercie du fond du cœur celles et ceux qui m’ont fait part de leurs impressions de lecture. C’est si important pour moi…

Mais, « Comme un béluga… » n’a pas reçu l’accueil espéré…

…et la déception a asséché ma plume.

Ou bien, se pourrait-il que j’ai tout dit ?

Je ne sais s’il s’agit d’un au revoir ou d’un adieu, mais ce qui est sûr, c’est que je suis en partance pour ma « traversée du désert ».

Quoiqu’il advienne, je tiens à vous remercier de m’avoir accompagnée si fidèlement tout au long de ces années, de m’avoir soutenue au fil de mes romans.

Je vous embrasse.

Léa

Publicités