Échec ou réussite ?

Plusieurs mois ont passé depuis la sortie de mon sixième roman « Comme un béluga prisonnier des glaces », et… je me demande s’il sera le dernier.

Ce livre est différent des autres : c’est une autobiographie. C’est mon histoire, ma vie, mon intimité. Je me suis racontée, confiée, avec sincérité, avec simplicité.

Depuis sa publication, je suis partagée entre deux sensations : échec ou réussite ?

Réussite ? Certainement, parce que l’écrire fut une aventure créative et personnelle, unique et gratifiante. Car j’ai ressenti cette satisfaction d’être parvenue à exprimer la complexité des situations vécues, à décrire les émotions et les sentiments qui ont bouleversé mon existence.

Mais échec aussi, parce que ce roman a suscité peu de retours, peu d’intérêt, peu d’échanges… et peu de ventes aussi (même si c’est secondaire, c’est aussi un signe de succès…).

Bien sûr, les commentaires et les messages, même rares, ont tous été très positifs et bienveillants, et je remercie du fond du cœur celles et ceux qui m’ont fait part de leurs impressions de lecture. C’est si important pour moi…

Mais, « Comme un béluga… » n’a pas reçu l’accueil espéré…

…et la déception a asséché ma plume.

Ou bien, se pourrait-il que j’ai tout dit ?

Je ne sais s’il s’agit d’un au revoir ou d’un adieu, mais ce qui est sûr, c’est que je suis en partance pour ma « traversée du désert ».

Quoiqu’il advienne, je tiens à vous remercier de m’avoir accompagnée si fidèlement tout au long de ces années, de m’avoir soutenue au fil de mes romans.

Je vous embrasse.

Léa

Publicités

2 réflexions sur “Échec ou réussite ?

  1. Bellezza 5 janvier 2018 / 21 h 37 min

    Chère Léa,

    cet article m’interpelle tout particulièrement et je ne peux m’empêcher de réagir.
    Je cite :  » la déception a asséché ma plume « … Pour moi la déception, ou plutôt ce que l’on en fait, peut être le signe annonciateur d’un moment clef dans le devenir d’un écrivain. Ne dit-on pas que pour devenir adulte il faut avoir dépassé le fait d’avoir déçu ses parents et d’avoir été déçu par eux. Aussi, si je fais le parallèle, un auteur en devenir ne deviendrait-il pas un auteur réellement assumé à partir du moment où il sera parvenu à dépasser ce sentiment douloureux de la déception.
    Dans le cas contraire, ne serait-ce pas là le signe d’une forme de dépendance à l’égard de la réaction, presque affective, du lecteur ?
    A l’opposé de cela, je pense que, dans ces moments difficiles mais cruciaux, c’est précisemment au coeur de Soi qu’il faut puiser l’encre de sa plume. Sans plus attendre qu’un Autre vienne nous rassurer sur notre légitimité, sur notre droit à exister… en tant qu’Auteur.
    Je cite :  » Se pourrait-il que j’ai tout dit ?  »
    Personnellement je ne le crois pas une seule seconde, pour une raison simple : en lisant ce commentaire je me suis surprise, à un moment donné, à avoir eu le sentiment d’être en train de lire l’extrait d’un nouveau roman.
    Alors  » traversée du désert  » ou peur d’écrire une nouvelle page dans la vie d’un auteur ?
    Dans le premier choix, les décors sont familiers et même s’ils sont associés à une forme de souffrance, de douleur, ils peuvent être rassurants.
    Dans le second choix, c’est l’inconnu. C’est peut-être l’histoire d’un auteur en devenir qui oserait devenir… un auteur, tout simplement.
    Vanessa B.

    Aimé par 1 personne

  2. flo 8 janvier 2018 / 11 h 02 min

    Douter….C’est avancer…
    Echec ou réussite?
    Je préfère les mots plus tendres comme plaisir d’écrire, accomplissement de soi et partage.

    Toi seule sait ce qu’il en est.
    Un témoignage de vie, c’est brut, ça ne vend pas de rêve, aussi poignant qu’il puisse être et tu sais que je l’ai personnellement apprécié.
    Est ce une partie de la cause de cet engouement plus nuancé?
    Ne doute pas de ce que tu es, laisse jouer le temps, rien ne presse, les mots reviendront…
    Aie confiance.
    C’est beau le désert, saint Exupery y est tombé en panne, » quelque chose s’était cassé dans mon moteur » .
    Il en a rapporté des trésors 🙂
    Je t’embrasse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s