Interview

Depuis quand écrivez-vous ?
Depuis l’adolescence. J’ai commencé par écrire des pensées, des poèmes. Et puis, à 19 ans, j’ai écrit ma première nouvelle « La main » (que l’on retrouve dans le recueil PH6 suivi de Nouvelles Ter).

Qu’est-ce qui ou qui vous a donné envie d’écrire ?
Je pense qu’au départ j’ai ressenti le besoin de m’exprimer… D’exprimer toutes ces émotions, ces sentiments, parfois étranges, parfois perturbants, que je ressentais. Et comme c’est dans l’art, et plus particulièrement dans la littérature, que je trouvais un écho à mes questionnements existentiels, c’est sans doute une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à écrire.

Pourquoi écrivez-vous ?
Vaste question ! Comme je viens de le dire, au départ, j’ai ce besoin, cette envie d’exprimer ma sensibilité, mes rêves, mes désirs, mes peurs ; mais aussi mon rapport au monde, aux autres.
Ensuite, il y a toujours un « élément déclencheur » à l’écriture d’un livre. Par exemple, j’ai commencé à écrire mon premier roman, L’attrape-rêves, à la suite d’une séparation douloureuse. Le deuxième, L’Autre Côté, m’a été inspiré par les manifestations contre le mariage pour tous.
Et puis, il y a aussi, tout simplement, le plaisir de l’écriture ; celui de raconter des histoires, de créer un décor et des personnages, par le pouvoir des mots et de l’imagination. Et bien sûr, le ravissement suprême est de partager ce plaisir avec les lecteurs/trices !

Pourquoi ce pseudonyme ?
Léa Viler est un anagramme de Valérie L. Dans la société, il y a beaucoup de choses qui servent à définir notre identité sans qu’on les aient choisies, et la première est notre état civil. Donc j’aime bien l’idée de pouvoir choisir un nom pour « être » celle que je suis vraiment et intimement.

Combien de livres avez-vous écrits ? Publiés ?
J’ai beaucoup de chance : tous les livres que j’ai écrits, au nombre de 4 (3 romans et un recueil de nouvelles) ont été publiés. J’ai dans mes tiroirs, quelques contes et nouvelles que j’offre de temps en temps à mes lectrices/teurs (sur ma page Facebook).

Quelle est votre maison d’édition ?
@rc-en-ciel éditions, une jeune maison d’édition paloise. Il y a 2 ans, elle cherchait des manuscrits. J’ai envoyé L’attrape-rêves qui a été retenu, et cette fabuleuse aventure a commencé…

Quels thèmes traitez-vous le plus ? Pourquoi ?
Je suis attirée par la complexité de l’âme humaine et des relations entre les êtres, qui vont de l’intolérance la plus haineuse à la fraternité la plus bienveillante, et qui peuvent être si douces et belles, ou au contraire, si violentes et cruelles.
J’aime explorer les zones hors normes, mettre en lumière les minorités, les différences, les solitudes ; aller au-delà des apparences, déconstruire les stéréotypes, bousculer les préjugés.
Ce sont ces thèmes qui me touchent et qui m’inspirent.

Interview recueillie par Élodie en 2015 pour l’émission HPY Hour (HPY TV)

Publicités